Thérapeute Holistique

Mon corps – ma boussole

Cet article est pour ceux, qui pense ne pas avoir d’intuition, ceux qui ne se font pas confiance, ceux qui croient qu’il y a d’autres moyens pour s’orienter dans la vie et que notre corps peut en être un, et enfin pour ceux qui aiment et qui souhaitent réellement aimer leur corps.

Je vous propose de percevoir notre corps physique comme un guide dans la vie. Comme une boussole, un assistant d’orientation. Comme un « remplaçant » de l’intuition. Bien que ce soit justement le corps qui joue le rôle majeur quand il s’agit de l’intuition.

Si on écoutait bien ce que le corps nous communique, on comprendrait qu’il nous envoie des messages en permanence. Par exemple, vous vous préparez à aller à une soirée entre  amis. Déjà dés le début, le corps se braque, ce qui fait que vous n’avez pas vraiment envie d’y aller, mais vous avez confirmé votre présence, vous persistez. D’un coup, vous avez mal au ventre, mais vous prenez un médicament en espérant que ça passe sur le chemin. Visiblement, vous n’avez pas compris le message, et, bien sur, vous tombez dans l’escalier en sortant de l’immeuble, ou vous renversez une boisson sur la chemise avant de sortir. Et bien évidement, en arrivant à cette soirée, il vous arrive des bricoles, vous vous disputez avec une amie, ou un des invités vous manque de respect. En gros, vous passez une soirée de m.. . La deuxième option quand le corps nous envoie des signes pareils de rester à la maison, c’est quand une opportunité d’améliorer votre vie est censée se présenter justement à votre domicile. Ça peut être une chose toute banale comme lire une phrase dans un livre ou entendre des mots dans un film, qui pourrait vous inspirer pour le futur et changer votre vie. Ou encore il est tout simplement important de passez du temps avec une personne qui partage votre vie. Il est possible que vous deviez régler ou partager des choses essentielles en ce moment  précis. Il arrive aussi qu’une visite d’une personne importante soit peut-être programmée par l’Univers pour ce moment, une synchronicité. On peut laisser aller l’imagination et inventer une multitude de scenarios.

Revenons à notre corps. Quels autres signes peut-il nous envoyer ? Les sensations de joie, bien évidement, pour nous montrer quand nous sommes sur un bon chemin. Comme quand on intègre un groupe de personnes  avec les mêmes intérêts,  une nouvelle équipe au travail, un cours de danse, quand on commence une nouvelle entreprise etc. Si tout ça se passe avec la joie et la légèreté dans le corps, c’est le meilleur indicateur d’un bon nouveau début.

Quand on apprend vraiment à écouter notre corps, on s’aperçoit, qu’il nous aide et qu’il nous conseil absolument en tout. Jusqu’au choix du pain dans une boulangerie. C’est comme s’il s’ouvrait vers le pain qu’il aimerait consommer et se fermait devant les produits qui ne lui feraient pas du bien.

Chaque personne a sa propre manière de percevoir et comprendre son corps. C’est pourquoi il est très important d’apprendre à ressentir son propre corps et écouter ce qu’il nous dit. Comment procéder ? Le chemin que je propose est le suivant :

  1. Prendre conscience de son corps physique. Tout d’abord en l’étudiant dans un miroir en détails, en particulire des parties auxquelles nous ne prêtons pas attention d’habitude. Ensuite on touche notre corps avec les mains entièrement, les orteils, les genoux, les oreilles, l’arrière du cou etc., afin de conscientiser la texture, la température et d’autres qualités physique des différentes parties du corps. Il est important de savoir visualiser chaque aspect du corps et pouvoir les ressentir.
  2. Une fois que l’on maitrise notre corps de l’extérieur, il est temps de l’étudier de l’intérieur. On commence par ressentir les organes, l’un après l’autre. Vous pouvez jouer le jeu en demandant à votre corps de vous montrer un organe, par exemple la rate (pas tout le monde sait où elle se trouve exactement), et toute votre attention sera attirée vers cet organe précis. Peut-être sentirez-vous des picotements ou une pression, ressentirez les contours exacts de l’organe. Chacun trouve sa manière de percevoir. Ensuite passez aux muscles, os, veines. Ressentez le sang couler à l’intérieur des veines et des artères.
  3. Une fois l’aspect physique ou matériel maitrisé, passons à l’aspect énergétique. Comme on sent couler le sang dans notre corps, on devrait sentir la circulation de l’énergie. Comme chaque organe est associé à un chakra, une fois que l’on sait ressentir les organes, on ressent nos propres chakras (ça peut être l’inverse pour certains). Parfois tout ça demande un peu d’entrainement. Petit à petit, on apprend à ressentir tous les autres corps : éthérique, astral, mental, émotionnel,.. Jusqu’à la prise de conscience totale de l’intégralité de notre structure énergétique.
  4. Maintenant, n’hésitez pas à parler à votre corps. Posez lui des questions et observez ses réactions, sa manière de communiquer avec vous, étudiez son langage. Cette communication doit se passer facilement et naturellement une fois acquise. Le corps sait ce qui est bénéfique pour vous, il vous guidera. En retour il demande seulement de l’aimer et de prendre soin de lui.

Tout résultat demande un peu de travail et de se faire confiance avec beaucoup d’amour.

La pratique que j’aime beaucoup est de me laisser guider par mon corps en me promenant dans les rues. Ressentir les voies “ouvertes” et “fermées”, oú je dois tourner, quand marcher plus doucement.  Les indication que je ressens servent tout simplement à mieux vivre: croiser des personnes qui sont ou seront importantes dans la vie et éviter les autres, voir des choses fascinantes au bon moment, vivre des expériences nécessaires etc.

Pour conclure, voici un témoignage Rodolph qui a gentiment partagé avec nous sa manière d’interagir avec son corps et sa vision sur le sujet :

« Pour ma part, je suis surtout attentif aux « douleurs » que me fait ressentir mon corps. Un mal de tête quand je ne dors pas assez. Une douleur dans les chevilles lorsqu’un choix important est à faire (compréhension de ce fait via un livre). Parfois je le prends d’abord comme un élément uniquement physique avant de comprendre le message : un genou qui gonfle lors de séance de sport peut signifier un peu trop de liquide. Mais c’est aussi un signe que mon corps est en souffrance ici et que je dois y faire attention. Lorsque je stress il me le signale par des contractions dans les côtes. Je sais alors que je dois m’étirer et retrouver ma sérénité pour moi et pour lui. Il y a pleins d’autres exemples. Chaque personne en écoutant son corps pourra ainsi en comprendre le langage. Et une fois bien compris, ce langage du corps peut devenir d’une grande aide pour mieux se comprendre, Il est comme un miroir de nos attentes, de nos sensations. Il nous permet au travers de ces signes, de ce langage de mieux nous comprendre nous même. Il est le catalyseur de notre intuition ».

Avec amour,

Alina

image credit: goodfon.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *