Thérapeute Holistique
parler à son corps

Je parle à mon corps

Quand je partage avec quelqu’un le fait que j’ai soigné un genou bloqué en parlant à mon corps tout simplement, souvent c’est la surprise que je vois dans les yeux de la personne. Nous ne sommes pas habitué(e)s à ce genre d’approche aux soins dans notre société. Cela parait irréel.

Alors que parler à son corps est quelque chose de totalement naturelle. Par parler je veux dire ‘communiquer’ par différents moyens et pas seulement de manière orale, et l’écouter à son tour. Le corps fait ce qu’on lui demande à condition qu’on le respecte, qu’on l’écoute en prenant en compte ses besoins et ses souffrances. Dans le cas contraire il manifeste son mécontentement à travers d’un mal être. Son but premier est de nous protéger et de nous prévenir du danger. Pour cette raison il est nécessaire d’être à son écoute. La liaison entre les maladies physiques et les causes psychologiques et énergétiques est connue et étudiée depuis longtemps. Il existe énormément de littérature sur ce sujet. Mais dans cet article j’ai envie de parler uniquement de ce savoir qu’est la communication avec son corps.

Certains appellent le corps physique temple, véhicule, enveloppe charnelle. Moi je pense que c’est quelque chose de tout à fait autonome, qui possède sa propre mini-conscience, présente également dans chaque organe et chaque cellule. Et il nous obéit ou “se venge” selon la façon dont on le traite.

Voici quelques exemples de moyens de communication avec mon corps dans différentes situations:

Quand je veux me débarrasser d’un blocage ou d’une tension (cela m’arrive souvent en faisant de la danse), je me mets en position confortable et je demande à mon corps de me guider dans le processus de libération. Ensuite je ne contrôle plus le mouvement. Je laisse mon corps bouger comme il a besoin. Normalement, on ressent le moment où le travail est accompli. Cet exercice est très bénéfique dans le processus de la prise de conscience de notre corps. Il permet de nous rapprocher et mieux se connaitre.

En ce qui concerne l’utilisation de la cosmétique, je consulte mon corps avant chaque choix. Quand je choisi des produits de soin et de beauté, je me connecte au produit et je demande à mon corps (ou la partie du corps en question) de me montrer ce qu’il ressent. Si la sensation est agréable, c’est un produit à prendre. Si je ressens que mon corps le repousse, en aucun cas je ne vais lui imposer cette substance. Même si le produit est réputé, contient des ingrédients miraculeux et fait des merveilles sur d’autres personnes.

J’utilise la même technique à la maison en choisissant parmi des produits pour la douche et de make-up. Car parfois le corps ne veut pas que l’on lui applique la même crème ou le même shampoing tous les jours. Il a des changements d’humeur, voyez-vous.

En général, notre corps n’aime pas les médicaments. Mais parfois, quand on a vraiment trop mal, il les accepte. Dans ce cas, pas de sensation de joie, mais seulement un « ok ».

Dans différents cas de maladies il est justement très utile de connaitre à quelle problème psychologique une maladie est liée. Des auteurs comme Louise Hay, Jacques Martel ou Christian Flèche ont étudié profondément le sujet et semblent être de vrais experts dans le domaine. Par exemple, dans le cas du surpoids, notre corps nous protège de quelque chose. Ou que nous avons des peurs, fondées ou pas. Nous avons peur – notre corps a peur – il stock. Dans ce cas il est nécessaire de le rassurer qu’il n’a rien à craindre, qu’il est en sécurité.

Par-dessus de tout, il ne faut jamais sous estimer le pouvoir de notre pensée et, surtout, de la parole, de programmer et reprogrammer les cellules de notre corps. Soyez attentifs/ves, ne pensez et ne dites que de bonnes choses de votre corps. Parler lui avec amour, à chaque organe et chaque cellule si nécessaire. Il vous repondera avec son bon fonctionnement et une meilleure forme.

Au niveau physique, le meilleur cadeau que l’on puisse faire à notre corps est de respirer et de boire de l’eau 😉 Les activités sportives et la nourriture saine reste dans le top des cadeaux également. A condition que tous ce que vous faites vous rende heureux/se et que vous mangiez vos plats avec plaisir. Respectez votre corps, il est votre meilleur ami!

Avec beaucoup d’amour,

Alina

image credit: sobadsogood.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *