Thérapeute Holistique
rancune

Rancunier – prisonnier

La rancune est un obstacle sur le chemin du développement personnel et spirituel, sans parler de la santé physique. La rancune nous tourne en esclaves. Une personne rancunière est toujours plus facile à manipuler. Pourquoi ? C’est très simple : là où il existe une émotion, une influence est possible. Là où il y a une influence sur le plan émotionnel, la manipulation est facilement applicable.

Les émotions négatives sont toujours plus faciles à manipuler, puisque la nature humaine parfaite essaie de s’en débarrasser d’une manière naturelle. C’est-à-dire, en les vivant. L’organisme tente de vivre cette émotion par tous les moyens. En essayant de se retenir, de cacher ces émotions à l’intérieur, tout ce que l’on fait c’est de rouler cette boule de neige émotionnelle (d’où les dépressions entre autre). Et, quand on nous offre la possibilité de se libérer de ce poids, de laisser l’émotion sortir, nous nous accrochons à cette possibilité, quitte à être manipulé/es. Ainsi on devient une proie pour ceux qui souhaitent semer le malheur, les gens toxiques qui se nourissent de la négativité.

La rancune est un sentiment assez complexe. Elle comprend l’angoisse, la colère, la douleur, la tristesse,.. En fait ce sont des étapes nécessaires à passer afin de se débarrasser de la rancune. Nous ne sommes pas libres en gardant une rancune. Nous restons prisonniers de cette émotion. Notre cœur est enfermé. Nous ne sommes plus capables d’être objectifs/ves dans les differentes situations de vie car nous gardons cette amertume, cette méfiance, consciemment ou pas. Le monde n’est plus jamais le même.

Afin de libérér notre coeur il est necessaire de laisser partir cette rancune. Mais comment ?  Bien sûr chaque situation est spéciale. La chose la plus basique que souvent on refuse de faire est d’admettre qu’on nous a blessé. De se le dire à soi-même tout d’abord. Surtout ceux qui ont une forte personnalité (ils souffrent le plus à l’intérieur car refusent leur vulnérabilité). Oui une tâche difficile pour les fiers, mais c’est le premier pas vers la libération. Le deuxième pas serait de dire à l’offenseur qu’il vous a fait du mal. Souvent pas facile non plus. Parfois impossible physiquement. Dans ce cas, une vieille bonne lettre peut aider (laquelle n’est pas obligée d’être envoyée). Un autre moyen est de tout exprimer au travers d’une méditation, dans laquelle on invite une copie visualisée de “l’offenseur“, son fantôme. Il ne faut jamais sous-estimer une visualisation. C’est un puissant moyen de création et de libération. L’important ici est de tout exprimer à la personne afin de se libérer. Vivre cette rancune peut être considéré comme le troisième pas vers la liberté. Vivre tout, étape par étape. De l’angoisse jusqu’à la douleur et la tristesse etc. Un adulte offensé comme un enfant a besoin d’une libération à travers des larmes. Ensuite nous pouvons appliquer des techniques de pardon.

N’hésitez pas de demander à votre conscience ou le Soi profond de vous venir en aide. Elle saura toujours vous guider et vous montrer de bonnes techniques appropriées personnellement à vous. Il suffit de demander. Si vous avez l’habitude de demander de l’aide à un être de lumière, un ange gardien, ce sera un travail complémentaire. Personnellement, quand j’ai besoin de beaucoup de force, de lumière et d’énergie, je demande à ma conscience de me guider, et en plus je fais appel à tous les êtres de lumière qui sont d’accord pour m’aider tout en accord avec ma conscience.

Le plus souvent, appliquer les techniques une seule fois n’est pas suffisant. Le travail nécessite la répétition. Des fois la situation revient quelques temps après. Ça ne veut pas dire que le travail de pardon et de nettoyage a été mal fait. Nous passons tout simplement à un niveau d’évolution plus avancé  où un autre travail sur soi doit être fait. Même quand il nous semble avoir déjà travaillé ces situations et qu’on tourne en rond. Ce n’est pas le cas. On est invité à évaluer la situation d’un autre niveau de perspective. On monte en spirale. Et on remarque qu’avec le temps la rancune (ou autre sentiment) fait de moins en moins partie de notre vie. Ensuite, en théorie, une personne ordinaire ne se souvient que de la vie qu’elle vie pendant l’incarnation actuelle, et son vécu est limité par un certain nombre de situations. Donc on est obligé de travailler les mêmes et à chaque fois on avance dans notre évolution. 🙂

Peu importe à quel point nous sommes évolués spirituellement et personnellement, il y a toujours un niveau supérieur pour de nouveaux achèvements. Une âme descend sur terre pour apprendre et nourrir sa conscience. Aidons-la avec notre patience, le pardon et l’amour pour soi-même et les autres !

Avec amour,

Alina

image credit: pfcomweb.dreamhosters.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *