Thérapeute Holistique
vibration du corps

L’amour pour mon corps augmente sa vibration

La plupart des gens n’aiment pas leur corps véritablement. Et ils sont profondément convaincus, souvent inconsciemment, que leur corps ne mérite pas l’amour inconditionnel, l’amour pur. Certains pensent qu’ils l’aiment parce qu’ils font du sport, mangent sainement etc. Alors qu’il s’agit de respect (ce qui est très bien), mais il reste encore beaucoup de chemin vers l’amour profond. D’autres n’aiment pas les caractéristiques physiques de leur corps, surtout les femmes, qui ne se voient pas belles. C’est une vraie bataille pour les faire changer d’avis. Une autre catégorie de gens considère le corps comme pas important vu qu’il est mortel, que ce n’est que l’âme qui compte. Pourtant l’importance du corps physique est capitale. Il est comme un avatar pour notre être profond (âme, conscience), à travers lequel il se montre au monde. Il est essentiel de l’aimer comme tous les autres « composants » de l’être humain. Dans cet article j’aimerai parler uniquement du corps physique en lien avec notre être profond qui incarne ce corps.

L’amour que nous portons pour notre corps est directement lié à sa vibration. Autrement dit, plus notre amour pour notre corps est authentique, plus haut il vibrera. Ce qui permet à notre être de s’exprimer plus pleinement. Avant de descendre sur Terre pour expérimenter, notre être choisit un corps parfait pour cette expérience, avec lequel il apprendra les leçons prévues. Déjà à la base notre corps est parfait pour nous. Notre être l’aime profondément.  Ce qui veut dire que cet amour est là ! Il faut juste l’atteindre et laisser tomber tous les aprioris et les croyances que l’on a pu accumuler pendant notre vie. Je parie qu’enfants nous nous sommes tous adorés inconditionnellement. Mais cet amour disparait petit à petit sous l’influence des conditions externes. Nous devons réapprendre à aimer notre corps dans l’état. Tel que notre être l’a choisi pour ce voyage sur Terre. C’est le corps parfait pour accueillir l’expérience que l’on a prévu de vivre.

Ca ne veut pas dire que nous ne devons rien changer si une possibilité se présente. A conditions que ce changement se passe dans l’amour, qu’il s’agisse de régime, du sport ou autre. Il n’y a rien de mal à vouloir embellir son corps, de le rendre plus présentable avec du maquillage ou de jolis vêtements. Au contraire.  D’ailleurs, le maquillage a déjà été utilisé en Ancienne Egypte pour des raisons symboliques et esthétiques. Pour information, les corps des anciens égyptiens vibraient beaucoup plus haut (de vraiment beaucoup !) que les corps des humains aujourd’hui. Ils étaient conscients de l’importance du corps physique en le considérant sacré. Il est sacré. On peut l’appeler notre véhicule charnelle, l’enveloppe, le réceptacle… Sa fonction essentielle reste la même : représenter notre être et le laisser s’exprimer pleinement en émanant le maximum d’énergie et de lumière. Aujourd’hui c’est comme ça sur Terre, nous avons besoin de notre corps physique pour vivre.

Avec son ascension, Gaïa nous offre de nouvelles possibilités énergétiques et vibratoires. Elle peut accueillir des vibrations des milliards de fois plus hautes qu’il y a deux ans. Afin de mieux supporter et correspondre à ces énergies de haute vibration, nous montons en vibration nous aussi. Tout d’abord dans notre être. Sauf que le corps a une particularité, il ne suit pas forcement. Pourquoi ? Je n’ai pas encore de réponse précise. Ce que je sais : c’est un travail qui doit se faire en conscience pour la plupart des humains. Ces dernières années, beaucoup d’entre nous ont changé ce que l’on appelle le plan de conscience au niveau de l’être en laissant le corps dans des basses vibrations. Résultat, notre être est comme « enfermé » dans une cellule sans fenêtre. Il a beau  crier,  briller – le son sortant est étouffé, la lumière passe par les fentes dans les murs… en gros, l’image que l’on envoie vers le monde extérieur n’est pas authentique, le soi profond ne peut pas s’exprimer pleinement et montrer toute sa grandeur lumineuse.  Voici un exemple basique. Je vais décrire, ce qui m’est arrivé dans le milieu de la danse à l’époque. Quand je voulais montrer par les mouvements du corps ce que mon être ressentait, le rendu était loin de ce que je voulais exprimer au fond de moi. Les gestes n’étaient pas authentiques, ils minimisaient mes ressentis, freinaient ma vraie expression profonde, je n’arrivais pas à vivre pleinement la danse de mon être…  Il se passe la même chose dans la communication avec autrui. Disons qu’on a une super idée, qui peut changer des vies, mais quand on souhaite la transmettre, l’information est erronée, seulement une partie minuscule de ce que l’on veut partager est entendue. Cela arrive tout simplement parce que ce que les gens perçoivent de nous en premier lieu est la vibration de notre corps, notre avatar.

Donc afin de pouvoir laisser émaner notre vraie nature vers l’extérieur, le corps doit correspondre au mieux à notre être vibratoirement. Et sans amour véritable et authentique, la montée de la vibration du corps est peu possible.

Le chemin vers l’amour de notre corps est constitué des mêmes étapes majeures que vers n’importe quel amour : 1. Connaitre 2. Accepter 3. Aimer.

  1. Connaitre son corps veut dire tout d’abord prendre conscience de ses aspects A l’aide d’un miroir on l’étudie en détails, chaque partie, chaque centimètre. Ensuite on passe au touché afin de conscientiser toutes les textures de notre corps, ses températures. On touche, les orteils, les genoux, le dos, derrière les oreilles, la nuque, le cou – tout. Nous avons donc la visualisation et le ressenti extérieur.   Une fois que l’on maitrise notre corps de l’extérieur, on essaie d’explorer son intérieur en ressentant les organes, l’un après l’autre, muscles, os, le sang couler à l’intérieur des veines et des artères. On peut jouer au jeu de demander à notre corps de nous montrer un organe, par exemple la glande thyroïde, et toute l’attention sera attirée par cet organe précis. On sentira des picotements, ou les contours exacts de l’organe. Chacun trouve sa manière de percevoir. Cette dernière pratique nous apprend également à communiquer avec notre corps, lui demander des informations et à l’écouter. Ainsi que de comprendre, que le corps est une entité consciente et autonome, qui mérite l’amour inconditionnel comme n’importe quel être vivant.
  2. Tous ce que l’on conscientise concernant notre corps – on l’accepte. Inconditionnellement ! Souvent ce n’est pas facile, mais c’est nécessaire. A l’aide de méditations répétitives (travail sur soi en l’état méditatif) on y arrive généralement. Souvent c’est à cette étape qu’il est nécessaire de travailler sur des blocages du passé et des croyances. Une fois que le corps est accepté dans toute son intégralité, il n’y a plus de place à l’irritation, à la tristesse en regardant dans la glace, plus de ce sentiment d’être mal dans sa peau. Déjà le bonheur !
  3. L’Amour. Une des préconditions à l’amour est le respect. Avec le respect on a plus envie de faire de mal à notre corps, de l’épuiser, de l’empoisonner. La gratitude est également importante. Remerciez sincèrement votre corps d’exister, de remplir toute ses fonctions de représentation et de protection. Et enfin dites-lui que vous l’aimez. A voix haute. Autant de fois que nécessaire jusqu’a ce que vous ressentiez que ce sentiment est profond et sincère. Jusqu’à ce que vous ressentiez une réjouissance d’avoir ce corps, le fait de l’habiter vous met en extase,  son reflet dans le miroir produit un vrai kiffe en vous. Profitez de cet état !

Pour conclure, même si à mes yeux la montée en vibration est la raison principale d’aimer mon corps, il y a plein d’autres raisons pour l’aimer inconditionnellement. Le corps que l’on aime devient un allier fidèle dans notre vie de tous les jours. Il nous offre le même amour, il nous guide, il nous protège, il est prêt à réaliser tout ce qu’on lui demande. Cela concerne également l’auto guérison. Un corps en mauvaise santé a besoin encore plus d’amour que celui en forme pour voir les maladies diminuer ou même disparaître. Le corps aimé devient de plus en plus beau à chaque instant. Il est lumineux, il dégage de la lumière de ses cellules. Le monde extérieur le ressent et nous rend la même chose conformément à la loi d’attraction. Ce processus nous remplit de bonheur. Nous sommes heureux d’exister, de tous simplement être, être tels que nous sommes.

Avec amour,

Alina

image credit: pinterest.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *