Thérapeute Holistique
amour de soi

L’amour de soi est indispensable maintenant

L’importance.

La question de l’amour de soi est évoquée par de nombreux auteurs au cours des dernières décennies. Aujourd’hui l’importance de s’aimer devient capitale. S’aimer vraiment, profondément d’un amour inconditionnel.

Comme certain(e)s de vous le savent déjà, en 2015 notre Terre, Gaïa, a vécu une élévation de conscience qui continue et le passage en 5D (où l’humanité se dirige progressivement), suivi d’une augmentation de la vibration énergétique planétaire très, très importante. En conséquence, tout ce qui vibre « bas »,  toutes les émotions de basse vibration (les émotions négatives) deviennent tout simplement incompatibles avec l’énergie de la Terre.

C’est pour cette raison basique qu’il est devenu nécessaire, voir obligatoire, de cultiver l’amour inconditionnel, la raison de toute création, dans tous les aspects de notre existence.

Seulement, afin d’être capable d’aimer vraiment quoi et qui que ce soit, il faut commencer par s’aimer soi. Autrement, l’amour que l’on éprouve pour les autres, la nature, les animaux, les arts, la musique etc. ne peut pas être sain, sincère, inconditionnel. Nous projetons vers l’extérieur uniquement ce qui est en nous. 

Afin de résonner au maximum avec la nouvelle vibration de notre planète il est indispensable de monter notre propre vibration. Sinon, l’Univers le fera à notre place par des moyens pas forcement agréables. Toute résistance cause violence.

Plusieurs parmi nous ont déjà pu témoigner ou vivre des crises d’angoisse venues de nul part qui durent plusieurs semaines, des moments de douleur et de désespoir ou des problèmes apparus tous d’un coup. Ces moments ou périodes « négatives » sont souvent suivies par des prises de conscience, « d’ouverture des yeux », d’une clarté d’esprit soudaine et la libération. C’est ainsi que l’Univers procède au nettoyage et à l’augmentation de notre vibration et, par consequence, de la sienne.

L’amour inconditionnel étant un sentiment, une émotion de plus haute vibration, il est un élément indispensable de notre existence. Nous devons apprendre à nous aimer ! Oui, apprendre. Puisque ni dans nos familles, ni dans notre société on ne nous apprend pas à nous aimer. Les parents, qui n’ont jamais appris à s’aimer eux-mêmes, ne sont pas capables de transmettre quelque chose d’inconnu à leurs enfants. Et la société… Le manque d’amour de soi est bénéfique pour le fonctionnement du système de notre société.

Inutile de dire, que le manque d’amour de soi entraine également le manque de respect de soi, de confiance en soi etc. Ce qui est très arrangeant pour ceux qui procède à travers la  manipulation et le contrôle des masses. Mais ça c’est un autre sujet.

Tout cela dit, comment peut-on apprendre à s’aimer vraiment ?

Le chemin que je propose est le suivant :

  • Step 1 : apprendre à se connaitre vraiment
  • Step 2 : s’accepter comme on est
  • Step 3 : travail de nettoyage afin de se débarrasser de tout ce qui ne résonne pas avec notre amour de soi.

Nous serons toujours confrontés à une espèce de nettoyage à chaque prise de conscience. Le travail sur soi n’est jamais facile mais il est très important de le faire pour aller de l’avant et rester en harmonie avec la Terre et l’Univers.

Se connaitre.

Comme je disais, pour procéder à l’amour de soi, il est nécessaire de se connaitre tout d’abord. Il s’agit bien sûr de se connaitre comme un être humain, comme une personnalité, connaitre son corps…mais qu’est-ce qu’un être humain avec sa personnalité et son corps ? Est-ce que nous savons tous en quoi consiste un être humain ? Commençons par le corps, ou plutôt par LES corps. A part le corps physique qui a une forme visible et palpable, nous possédons aussi un corps éthérique, astral, émotionnel, mental, spirituel,…  tout ça constitue notre enveloppe, notre corps sur Terre.

Ensuite, on ressemblerait tous aux zombies s’il n’y avait pas une âme ou notre être profond pour animer nos corps. Ce que tout le monde ne sait peut-être pas, c’est que seulement moins d’1% d’un être s’incarne dans un corps pour expérimenter (ce qui presume un possibilité d’incarnation sur une autre planète en même temps, par exemple). «Expérimenter», c’est suivre le chemin choisi préalablement afin de remplir une mission, apprendre des choses, vivre des situations, enrichir l’être et le faire évoluer. C’est cette expérience qui fait de nous la personnalité que nous sommes aujourd’hui, dans cette incarnation, et résultant des expériences des incarnations précédentes. Notre être seul sait ce qui est juste pour nous, quel est notre véritable chemin d’évolution. Il a soif d’évoluer constamment. C’est la vérité qui agit selon la volonté et la sagesse Universelle.

Afin de se connaitre il est nécessaire de prendre conscience de l’intégralité des éléments constituant un être humain (l’être, les differents corps, l’esprit,…) de savoir communiquer avec chaque partie, comprendre ce qui se passe, ce qui est bon, mauvais pour chaque aspect de nous, s’écouter, savoir faire des bons choix basés sur l’amour pour soi.

S’aimer profondément veut aussi dire vivre selon ses valeurs, vivre ses passions. Une passion c’est quelque chose qui fait vibrer notre être, qui nous correspond profondément. Notre passion c’est ce que nous sommes véritablement. Ignorer ses passions c’est ignorer son âme, son être. Tout le contraire de l’amour de soi. Ceci est également valable pour les valeurs. Quand nous allons contre nos propres valeurs pour faire plaisir à quelqu’un ou parce que nous avons pris l’habitude de nous « effacer » pour passer inaperçu ou ne pas causer de conflits… nous  ne nous aimons pas !!! Pire : nous le faisins pour plaire aux autres (de l’égoïsme maladif ?). Résultat: nous ne sommes pas heureux(ses), nous nous infligeons de plus en plus de blessures, qui causent des blocages. Et personne ne nous aime ni ne nous respecte pour ça, puisque nous ne nous aimons pas en agissant de cette manière. Impossible d’aimer quelqu’un qui ne s’aime pas. C’est la simple loi d’attraction.

Autre chose, qui mérite d’être dite : personne n’est né pour endurer ou supporter une situation ou un mode de vie. Personne ! C’est nous qui choisissons de vivre nos expériences d’une façon au lieu de choisir une autre. Laquelle, probablement, demande des efforts, des grands changements, de la résponsabilité, du courage, d’une prise de conscience que l’on mérite mieux, qu’on est capable de changer la situation, que notre vie dépend des choix que l’on fait nous même ! Oui, tout ce qui nous arrive est le reflet de notre état intérieur et le résultat de nos choix et actions. Par exemple : si des gens sont agressifs avec nous, il faut chercher une source d’agression en nous, des angoisses cachées ou pas exprimées depuis des années, etc. Si on nous a traités avec malhonnêteté, il faut réfléchir si nous sommes toujours sincères et honnêtes avec les autres et nous-mêmes (exemple de retour d’une mauvaise action). Une fois ce fonctionnement intégré, on peut procéder à l’amour de soi et avancer.

Une femme spirituelle, que j’adore, suggère un exercice simple et efficace qui aide à vivre selon ses propres valeurs et passions: à chaque moment important posez-vous la question « comment agirait (votre prénom) qui s’aime vraiment? », et agissez suivant la réponse. Vous verrez, la vie changera.

S’accepter.

L’être humain est imparfait en soi, il commet des erreurs. Et il doit rester ainsi dans un but d’évolution continue. C’est la raison principale pour laquelle nous descendons vivre sur Terre, lieu d’apprentissage parfait. Dans un corps, qui nous satisfait rarement. Alors que c’est notre âme qui choisit le corps qu’elle souhaite habiter. Tout est parfaitement prévu en avance et conçu d’une manière qui est censée nous amener à nous accepter tels que nous sommes. A l’extérieure et à l’intérieure. Le chemin d’acceptation de soi est très individuel. Personnellement, cette partie a toujours été la plus dure pour moi. Etant perfectionniste, j’étais rarement satisfaite par mes résultats et accomplissements, par les buts déjà atteints. Comme beaucoup de choses, cela venait du passé où déjà mes parents n’arrêtaient pas de me dire «ce n’est pas assez, tu peux faire mieux ». Résultat, je me lancais rarement dans un projet si je n’ai pas atteint la perfection. Sans doute est-ce pour cette raison que j’ose écrire un article adressé au public seulement aujourd’hui. Après avoir fait des progrès dans l’acceptation de soi. En dépassant mes peurs comme le risque que cela  n’intéresse personne, que le texte ne soit pas parfait, ce que les gens vont penser de moi etc… Aujourd’hui je suis comme je suis et j’ai juste envie de partager ce qui est important à mes yeux dans l’espoir que mon expérience puisse aider quelqu’un d’autre. Voilà, c’était un exemple de comment la non acceptation de soi peut prendre ses racines dans l’enfance et pouurir l’existance. 🙂

A vous de définir l’origine de vos insatisfactions de soi. Ça peut être une histoire amoureuse, dans laquelle votre ex a du vous convaincre que vos défauts sont inacceptables, et que donc vous n’êtes pas digne d’être aimé(e). Alors que c’était juste une personne, qui ne vous convenait pas. La preuve : vous n’êtes plus ensemble.

Un autre exemple : la vie professionnelle, où on ne se sent pas bien assez souvent à cause de la critique, la demande exagérée, la dévalorisation de l’individu. On finit par croire qu’on est nul et inutile ! Alors que c’est juste le milieu, le domaine qui n’est pas le notre. C’est pourquoi il est très important d’apprendre à nous connaitre d’abord afin de comprendre quel est notre véritable chemin. Et seulement ensuite accepter qui nous sommes profondément avec nos défauts et qualités, faiblesses et points forts. La vie s’arrange ensuite selon cette vérité intérieure.

Comme nous pouvons le voir, l’acceptation de soi peut se passer à plusieurs niveaux : l’acceptation de soi globale, en tant que corps, personnalité, âme, conscience ; et séparément, dans les différents aspects de la vie. On peut très bien s’accepter dans la vie professionnelle, mais rester malheureux, mécontent de soi, dans le développement personnel, une relation amoureuse ou amicale. Il est important de définir ces aspects où nous ne vivons pas en accord avec soi, où on est mal à l’aise, bloqué.  Ensuite, accepter notre état tel qu’il est dans la situation. Des fois la simple acceptation suffit pour faire sauter un blocage. Mais dans la majorité des cas la problématique est cachée assez profondément et nécessite un vrai nettoyage énergétique et émotionnel. A vous de ressentir vos besoins.

Nettoyage.

Avant de commencer le travail de nettoyage, il est nécessaire de prendre conscience de ce qui « pollue » notre vie d’aujourd’hui. L’élément majeur est le bagage du passé que l’on chéri tellement qu’il n’est pas possible de lui dire ‘au revoir’. Ce bagage maléfique contient des traumatismes d’enfance, des blessures, des pertes d’êtres aimés, de la maltraitance, des croyances etc etc…

Il faut mentionner, que j’ai rencontré des gens qui utilisent leurs histoires malheureuses du passé pour jouer le rôle de victime, et qui demande ainsi de l’attention, de la tolérance, de l’amour. Ils se sentent bien dans la peau d’une victime, à se plaindre en permanence et exiger un comportement adéquat des autres à travers la manipulation.

Si nous ne sommes pas dans cette catégorie de malheureux, nous souhaiterons sans doute avancer et nous libérer du poids de passé. Donc le passé négatif doit rester factuel. Cela  veut   dire que nous pouvons garder le souvenir, mais faire en sorte que les faits restent sans leur charge émotionnelle. En essayant d’oublier, on ne se débarrasse pas du blocage qu’un événement négatif a pu générer dans nos corps. Mais on le cache dans une boite fermée dans un coin de notre esprit. Seulement, un jour, cette boite ne peut plus contenir tous nos déchets et explose !!

Dans les années 90, des techniques de la pensée positive sont devenues très populaires. Seulement cela sert à reprogrammer le présent, mettre une couche brillante par-dessus ce qui était « abimé ». Sans nettoyer la vieille rouille qui finit par émerger en surface. Ne négligeons pas l’importance de se débarrasser de cette vieille rouille avant de pouvoir briller d’une manière pure.

Je ne vous cache pas que ce processus est long et parfois douloureux. Mais si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous avez décidé de vivre mieux et d’affronter vos peurs cachées. Ici je vais parler des blocages causés par les événements du passé, proche ou lointain, qui polluent notre vie d’aujourd’hui.

Depuis des années je teste différentes techniques de nettoyage suivant des approches variées de nombreux auteurs dans la spiritualité et développement personnel et énergétique. Il faut admettre que tout marche ! Voici une technique qui me semble accessible à tout le monde, que l’on peut pratiquer chez soi sans aide extérieure. 

  1. Identification du blocage (quel est mon problème ?) A force d’y penser je ressens le chakra ou une partie du corps correspondante sollicitée, notre attention y est attirée.
  2. Dans l’état de cette méditation je demande à ma conscience ou mon être de me montrer l’événement qui a causé ce problème. Laisser venir. Plonger dedans. Cela peut prendre du temps car un enchaînement de plusieurs événements peut apparaître avant que l’on identifie la vraie cause/racine. Je sais qu’un souvenir est le bon quand l’événement venu est accompagné d’une émotion forte, un agissement ou même une douleur dans le chakra correspondant. Le point désagréable est le fait, qu’il est important de vivre cet émotion négative jusqu’à la libération. Des fois, il est nécessaire de répéter la procédure plusieurs fois. D’autres fois, le problème revient quelque temps plus tard. Ce qui ne veut pas dire que le travail a été mal fait. Tout simplement, le blocage a été encré à plusieurs niveaux et que vous êtes prêt(e) à passer au niveau suivant.
  3. Au niveau du corps énergétique le blocage sort du chakra correspondant. Je le fais brûler ou transformer en lumière selon le ressenti par simple visualisation. Le «trou» doit être rempli par la lumière (toujours par la visualisation) ou la matière énergétique correspondante (pour ceux qui savent faire).

Il faut savoir que chaque nettoyage et généralement suivi par quelques jours de dépression car on peut comparer cette procédure à une petite opération chirurgicale mais au niveau des corps énergétiques.

Voici, brièvement ce que j’avais envie de partager concernant l’importance de l’amour de soi, de l’augmentation de nos vibrations et la purification de nos énergies, le tout entre-lié. J’espère sincèrement que cet article a pu être utile. Je vous souhaite une pratique très fructueuse.

Aimez-Vous !

Alina

écrit le 20/03/2017

picture credit: pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *